Définition :

Nom masculin ou féminin (académichienne). il désigne un(e) académicien(ne) particulièrement zélé(e) qui jappe à la moindre incorrection ou écorchure de ce qu’il estime être le « bien parler ». on peut aussi utiliser ce mot pour qualifier une personne particulièrement psychorigide en matière de correction orthographique.

107 55
Proposé par stone1 le 10/06/2006

2 commentaires

  1. Laurie

    Le « bien-parler » n’est pas estimé par une personne mais il a une histoire. Il est géré par l’académie française. Et l’académichien a bien raison de japper à la moindre faute, notre belle langue française est en train de se perdre dans la bouche ou dans les écrits des écorcheurs. Tu voles les sacs à main des grands-mères, tu roules sur l’autroute à contresens, tu fabriques de la fausse-monnaie ? Probablement pas. Alors pourquoi ne pas respecter les codes l’écriture, du bon parler ? Le français est de plus en plus massacré à cause de personnes négligentes comme toi qui se vexent si quelqu’un a eu le malheur de els reprendre. C’est dommage. J’adore que l’on me fasse remarquer une faute, je suis reconnaissante envers la personne qui me lea fait remarquer. C’est le seul moyen de progresser, de parler correctement et se faire comrpendre, et de respecter ce qu’est la langue française ; une mamie, sans cesse en action, mais qui n’aime pas qu’on l’écorche. Elle veut qu’on prenne soin d’elle.

    Répondre
  2. Laurie

    Je ne suis pas encore au point pour les fautes de frappe… Ce n’est pas faute de m’être relue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *