Définition :

Glander, faire quelque chose lentement et enerver les autres. « Qu’est ce que tu bouines ? » « J’ai rien bouiné de ma journée »

186 73
Proposé par krystellloc le 16/11/2005

12 commentaires

  1. ROBERT Jean

    Pour moi, originaire de Maltreu (56) bouiner n’est pas glander mais s’agiter, courir en permanence. D’ailleurs « ne rien bouiner » c’est ne rien faire !
    Mon voisin était surnommé « bouinou » par mes parents, gallos pur jus, et ce brave homme ne tenait pas en place!

    Répondre
  2. Toma

    Bouiner s’utilise aussi dans le Perche. C’est en effet « faire quelque chose », plutôt lentement et sans vraiment d’utilité.

    Répondre
  3. ar valafenn

    C’est du gallo, oui. Et si cela existe aussi dans le Perche, ça doit être commun à plusieurs langues d’Oïl, alors. Perso, je connaissais plutôt dans le sens inverse à Jean (et pourtant, j’ai habité à 8 km de chez lui, à Ruffiac !).

    Répondre
  4. Guillaume

    Soyez gentils Krytell & Loïc, quand tu ne sais pas, abstiens toi…

    Répondre
  5. mimi

    évidemment que c’est faire quelque chose !!! exemple : qu’est-ce que tu bouines dans ton cabouin ?

    Répondre
    • FirstLaurent

      Moi je dirais qu’est ce que tu bouines dans ton cafouin ?!
      Mes parents originaires du Loir-et-Cher étaient très ruraux.

      Répondre
  6. sophie

    Bouiner, c’est tout un art!…C’est observer, rechercher, bidouiller, traficoter, bricoler, faire quelque chose de façon ludique, passer par divers chemins, prendre et perdre son temps, se délecter, contempler, businer…http://lartdebouiner.over-blog.fr/

    Répondre
  7. Yannick

    bouiner, c’est faire quelque chose de pas utile. On peut les faire lentement ou pas, ça n’a rien à voir ! Et le « qu’est-ce tu bouines ? » c’est pour dire qu’on sait que lautre fait quelque chose, mais on le « chambre » un peu en disant que ça sert à rien => l’autre est sensé répondre en expliquant ce qu’il fait, pour montrer justement qu’il ne bouine pas !

    Répondre
  8. Patrice

    Bouiner c’est bidouiller: bouiner sa mob’.Bricoler sans trop savoir, mal fait, ni fait ni à faire.

    Répondre
    • vigilant

      le verbe bouiner est intransitif : on bouine ( on erre, on traînasse, on glandouille ) mais on ne bouine pas quelque chose

      Répondre
  9. fffff

    et beziner alors ? être bezin ?

    Répondre

  10. Argh, le Jeudi y’a Dexter !! Je pourrais pas voir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *