Un commentaire

  1. Obsen

    Pour information, on disait d’un morceau qu’il était lourd non pas seulement parce que c’était un bon morceaux, mais parce que les paroles dudit morceaux étaient lourds de sens. Ce qui justifiait que l’on dise que le son était lourd ! Tout ou presque était basé sur la lourdeur du phrasé et de l’instrumentale combinés et pas seulement à la réussite commerciale du son.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *