Un commentaire

  1. Anne

    Une écoeurantite aigue n’a rien à voir avec le chocolat, ou avec l’estomac brouillé en général, à moins d’être contraint à en manger ou à baigner dedans de façon soutenue.

    L’écoeurantite aigue est plus un signe avant-coureur d’une manifestation de ras-le-bol, et il n’y a malheureusement pas de retour arrière possible. C’est plus du genre  » Hé patron, j’en ai vraiment ras le pompom de cette job et avant de faire une écoeurantite aigue, je t’avise que je m’en vais » – L’étape suivante – donc l’écoeurantite aigue – serait de lui lancer quelque chose à la figure avant de l’étrangler.

    Voilà la vraie définition de l’écoeurantite aigue.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *