3 commentaires

  1. eboo

    Mais est-ce qu’il n’y a pas une connotation péjorative: la fête du slip, qui n’est pas sans rappeler la fête de la bière, serait quelque chose d’assez vulgaire, l’étalage du mauvais goût et de la lourdeur, non? ou la connotation est-elle, plutôt positive, simplement de quelque chose de festif, de ludique, on abandonne l’esprit de sérieux?

    Répondre
  2. Jioe

    Idem. Pour moi, la fête du slip, c’est quand quelqu’un a fait quelque chose qui ne se fait pas. C’est donc péjoratif. Par ex. quelqu’un rentre chez lui avec vos clés de voiture: c’est quoi, c’est la fête du slip ?

    Répondre
  3. Jacky

    Si je puis me permettre, la fête du slip est officiellement fêtée et deux fois par an. Comme le disait eboo, elle a pour vocation de promouvoir la fête dans sa plus noble vocation. Elle n’est pas là pour promouvoir l’industrie de l’alcool qui compte déjà bon nombre de fêtes. Elle se veut représenter un esprit festif, positif, chaleureux, ludique et ouvert aux autres. L’essentiel c’est de passer un bon moment, et de faire passer un bon moment à autrui.
    Si vous avez encore des doutes en ces propos, alors veuillez jeter un coup d’oeil sur le site de l’association officielle de la Fête du Slip :
    http://www.feteduslip.org/

    Si le concept vous séduit, vous pouvez prendre contact avec l’asso.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *