Définition :

« A la one again » définit un comportement exagéré. Par exemple « j’ai conduis a la one again » ou encore « j’y suis allé a la one again »… Got it?

151 105
Proposé par kevin3 le 07/02/2007

Un commentaire


  1. J’ai fait le tour des liens donnés par les moteurs de recherche à propos de cette expression, et il y a beaucoup de contre-sens.

    Orthographe :
    – à la one again,
    – à la wanagain,
    – à la won again.

    Traduction mot à mot :
    – one again = une fois encore
    – wanagain = won again francisé
    – won again = encore gagné.

    Traduction dans l’usage :
    Le vrai sens dans son emploi des années 90 à nos jours, c’est d’ironiser sur une personne qui pense avoir la classe et/ou avoir des objets du dernier cri, mais qui pour nous est en fait ridicule. En gros c’est une caricature de la prétendue « classe Américaine », du gars qui s’y croit parce qu’il parle trois mots Anglais à l’Américaine etc, et plus généralement, du Kevin qui s’imagine qu’on l’admire, par exemple parce qu’il écoute du rap sur son téléphone portable au volume maximum (qui fait un son de merde) : lui se croit rebelle et super populaire, le reste du monde pense que c’est un pauvre type. Bref cette expression est là pour souligner un décalage grossier entre la perception qu’a quelqu’un de lui-même et qu’on les autres de lui.

    Exemple :
    « Le type est arrivé avec sa coiffure et un look à la wanagain, dans son survêt Adidas trop grand pour lui et sa casquette « Planète Hollywood », en racontant qu’il revenait de Venice Beach. Il nous a demandé du brown et de la coke « pour la baser » en essayant de se faire passer pour un habitué, évidemment, on lui a refilé du Nesquik et du lait en poudre pour 400 euros, c’est le genre de pigeon comme on les aime. »

    Usages renforcés :
    Pour appuyer encore plus l’ironie, on entend parfois des rallonges, comme :
    A la one again a yeah.
    A la won again a people a yeah.
    A la one’s again a for.
    Etc…

    Ethymologie :
    Le sens actuel est un glissement progressif.
    A début on a de bonnes raisons de croire que le wanagain vient de « Won Again », prétendument une sorte de « cri de victoire » de Jeanne d’Arc à la fin des batailles contre les Anglais.
    L’expression aurait été remise à la mode par Franck Dubosc dans un sketch contenant l’expression « wanagain a bistoufly » (won again a best-to-fly) où le sens actuel aurait commencé à poindre, l’ironie pouvant être perçue dans le fait de vouloir parler anglais pour faire « à la mode » mais sans comprendre ce qu’on raconte. Ensuite l’expression à fait sa route toute seule, la grande majorité des utilisateurs ignorant totalement le sketch de Dubosc qui est loin d’être fameux.

    Répondre

Répondre à Marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 commentaires

  1. Jacques

    Est-ce vraiment le sens ?

    Répondre
  2. Aurélien

    One again !

    Répondre
  3. Lorenzo

    je pense que cela signifie n’importe comment…

    Répondre
  4. vador

    oui la définition est erronée 😉

    Répondre
  5. OneAgainMan

    Ouais ! C’est ce qu’on appelle une définition à la one again

    Répondre
    • A vrai dire

      Commentaire pertinent, et tellement… top délire!!! En effet, il s’agit d’une définition donnée  » à l’arrache » par un académicien « à la one again!!!
      Trêve de plaisanterie! L’erreur est humaine, mais il est temps de corriger cette définition.

      Répondre
  6. Nico

    Monsieur JeanBamin s’accapare cette expression qui existait déja il y a 15 ans et pour en donner une définition à la one again? 😉

    Répondre
  7. Elise

    donc en clair, « à la one again » signifierait : à la n’import’nawak ??? !

    Répondre
  8. kamikaze

    mc jean gabin explique ca tres bien dans son clip « j’t’emmerde’ (dailymotion)

    Répondre
  9. jayonimo

    a la one again bistoufly !!

    Répondre
  10. Zippy

    A la one again a biz to fly… ou… a la one again full start again mine to fly

    Répondre
  11. No-cassos

    Y a des cassos ils le prononcent comme ça: » Wallegen to bistoufly  » ^^

    Répondre
  12. benoï

    le « to bistoufly » viens ensuite pour cacher sonorement le fait qu’ils savent pas trop comment on prononce (Walleuguène/ Waneugaine??)

    Répondre
  13. alice

    nimportekoi! la pire définition de one again! aaaah mais ce mot a bercé toute mon enfance et est toujours present dans ma vie et vous osez le déformer? lol
    one again = a l’arraché, nimporte comment

    Répondre
  14. Leugarys

    Faux mais pas totalement dans le sens ou cette expression (utilisée il y a 25 ans pour ma part (oui je suis un « vieux »)) voulait moquer quelqu’un qui se la raccontait un peu trop en parlant anglais apr exemple alors qu’il parlait yaourt ou autre. Genre le cow-boy ou le kéké. Bref n’importe quoi. Donc effectivement ça veut dire « n’importe quoi » ou plutôt « n’importe comment » mais l’origine a peut-être bien à voir avec quelqu’un qui se la racconte.

    Répondre
  15. bruno

    « Once again a bee is to fly », Mistinguett, par exemple, a pu chanter « One again a bee’s to fly », d’où l’expression ?

    Répondre
  16. bruno

    D’ailleurs « bistouflet », terme d’affection synonyme de biquet a sans doute la même origine.

    Répondre
  17. Marie

    A la one again veux dire ,  » nimporte comment  » –  » vite fait  » quoi !

    Répondre
  18. Jyem

    La c’est du grand n’importe quoi,
    l’expression originale est tout simplement « A la Hooligan »
    et c’est assez explicite …

    Répondre
  19. Le djède

    A la one again… Ca souligne irroniquement un comportement exentique… A l’americaine….
    Ca sonne americain ca fait classe mais ca Ne veux rien dire.

    Répondre

Répondre à Marie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *