2 commentaires

  1. Delphine

    J’aurais plutôt vu la montée de grenadine pour ces moments où on se sent tout gamin… et qu’on saute dans les flaques d’eau, qu’on traîne les pieds dans les tas de feuilles mortes et qu’on claque des grosses bulles de Malabar… 🙂

    Répondre
  2. Malou

    Moi, je l’imaginais plus pour un moment où on rougit… ooops, j’ai une montée de grenadine !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *