Définition :

Expression belge, wallonne exactement. Mot désignant une personne peu cultivée venant d’un milieu social défavorisé.

112 56
Proposé par minn le 02/05/2006

6 commentaires

  1. Aurélie

    Oui, mais ça s’écrit Baraki normalement.
    Voir http://www.baraki.net

    Répondre
    • Julien

      Il faut l’être un peu soi-même pour l’écrire avec un « k ». Baraqui vient de baraque. Les barquis sont à l’origine des habitants de baraques, de taudis… Ça s’écrit donc bien avec « qu ».

      Répondre
  2. KIKIKKIIKIIKIKI

    Oh p’tain j’vais coutchi j’suis scran

    Répondre
  3. ELOY

    En fait, à l’origine, ce sont les travailleurs immigrés italiens, venus travailler dans les charbonnages juste après la guerre. La Belgique ne disposant pas de suffisamment de maisons pour les accueillir, beaucoup furent logés dans des baraquements prévus pour les prisonniers de guerre allemands. Certains y vivront dix ans avant d’être enfin convenablement logés. Le terme était assez péjoratif, les habitants du cru considérant avec un certain dédain les « macaronis ».
    De nos jours, les Italiens sont parfaitement intégrés, et le terme « baraquis » s’applique plutôt au quart-monde, bohémiens etc.

    Répondre
    • Poulain

      Bonjour pourriez vous me donner la source de votre information?

      Répondre
  4. Maurizio

    Et toi Eloy le troll de quel feux de marmite tu es sorti ? les Italiens n’ont jamais été des baraquis ! compare plutôt la propreté d’une maison italienne comparé à la tienne et tu comprendras que ta cheminée n’a plus été ramoner depuis 10 ans… espèce de Malacca du temps de la Grèce antique ! tu vaux pas plus cher qu’un florin ! Google et pourtant un si grand moteur de recherche et tu vois je t’ai quand même trouvé petit marcassin…donc là prochaine fois critique autre chose.Salut l’ami sans rancune…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *