13 commentaires

  1. Bishi

    C’était un sketch de Jamel, pour l’an 2000

    Répondre
  2. Norby

    ah, je croyais que c’était Gad. Autant pour moi !

    Répondre
  3. bobuo

    j’adoooore jamel

    Répondre
  4. coucou

    c’était déjà employé par nos grands mères cette expression

    Répondre
  5. Sheddim

    En effet, Jamel n’a rien inventé! Ma grand mère l’employait… De là à savoir d’où vient cette expression…

    Répondre
  6. Moi-je

    Moi j’dis, mes pitits j’ai découvert la résolution de ce mystère, mais comme la faim dans le monde, je ne dirai rien !

    Répondre
  7. Gécé

    Laisser faire ou dire une chose, c’est en encourager d’autres qui sont aussi inutiles que superflues.

    Répondre
  8. celine et yagmur

    nous c est pas tro notre genre

    Répondre
  9. dealer de crack

    norby apparemment tu ne fais que des erreurs cà n’est pas gad et on dit « au temps pour moi »

    Répondre
  10. Agdimage

    Faux ! Norby utilise la bonne formulation : « Autant pour moi », qui signifie en gros :
    Même chose, même remarque à mon égard; j’étais dans l’erreur, je le reconnais, et demande le même traitement.
    Le « temps » n’a ici rien à faire.

    Quant à la « Porte ouverte » cela veut simplement signifier :
    Nous étions dans une situation bien définie, comme une pièce bien fermée. Si on ouvre la porte on sera obligé de laisser entrer tout ce qui vient de l’extérieur et qui risque de bouleverser bien des choses acquises.

    Répondre
  11. gbo

    Je confirme, je suis arrivé à cette même expression par moi-même il y a à peu près 20 ans, à partir de « c’est la porte ouverte à tous les excès ». Ce doit être une variante facilement reproductible, d’où son origine lointaine mais non clairement définie.

    @Argdimage, non, la graphie acceptée est bien « au temps pour moi », même s’il y a un débat pour accepter l’autre graphie. Voir Wikipédia qui résume très bien la situation.

    Répondre
  12. Iraenocte

    Concernant la porte ouverte à toute les fenêtre, ce n’est pas l’expression d’origine. il s’agit d’une déformation que l’on a pu voir dans un sketch de GAD pas de Jamel. L’expression consacrée est bien la porte ouverte à tout les excès. Le sens premier étant que la porte est une ouverture sur l’extérieur de la maison, permettant ainsi à tout excès ou désagrément de pouvoir entrer. L’ajout du mot fenêtre est un effet comique de redondance de sens venant renforcer l’image de la porte, leurs fonction étant similaire.

    Au temps pour moi, est une expression d’origine militaire, elle signifie revenir un temps en arrière, soit faire marche arrière sur le propos énoncé. Autant pour moi, n’est pas une rétraction de propos, mais bien , la confirmation d’un avis partagé.

    Répondre
  13. fificritard

    L’expression « c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres » a bien été employée par Gad Elmaleh dans un sketch avec Jamel et dans le film « La vérité si je mens » mais cette vanne a été piquée à un autre humouriste (Éric Fraticelli).
    Merci CopyComic !

    Répondre

Répondre à gbo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *