Définition :

Med.
Pathologie peu répandue qui entraîne chez le malade une tendance à se sentir confiné, enfermé lorsqu’il se retrouve dans l’obscurité.
Elle se manifeste par des sueurs froides, des vertiges mais également par forte tension nerveuse.
Il ne faut pas confondre la peur du noir et la claustrophobie obscure. Ce n’est pas le fait de ne pas voir qui gêne le malade mais plutôt la désagréable impression qu’il ne pourra plus en sortir. Les crises sont immédiates et parfois très violentes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles peuvent égalment avoir lieux en extérieur même si le sujet se rend bien compte à quel point il est improbable de se retrouver enfermer dehors. Pour prévenir le mal, il vaut mieux toujours avoir une petite veilleuse sur soi.

Vous avez déjà voté !
Proposé par dd le 19/04/2005

2 commentaires

  1. san

    oui mais ça s’appel comment quand je dit que c’est de la claustrophobie de la nuit on me repond que non

    Répondre
    • Nanou

      Bonjour, je souffre aussi de Claustrophobie nocturne et je cherche des réponses, avez vous réussi à en obtenir ??
      Merci de votre réponse

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *