Définition :

Le monolecte est une invention d’Etienne, mon vieil ami. Il a remarqué que son fils de 5 ans parlait une langue que lui seul comprend et maîtrise, une forme de dialecte, sauf qu’il ne peut parler avec personne, ce qui en fait un monolecte. Il pense aussi que le monolecte de son fils est une langue en voie de disparition, vue que dans quelques mois, le gamin sera totalement acculturé et ne parlera plus que les langues officielles, celles de ses parents.
Un blog, ce n’est rien d’autre qu’un monologue exprimé dans un monolecte, celui de son auteur. En fait, dans un monde soit-disant de communication, nous parlons tous un monolecte, un langage que les autres ne perçoivent pas.

85 35
Proposé par aggie le 25/04/2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *