Définition :

S’énonce, dans le langage courant, en guise (et non en guizmo !) de salut. Il signifie dans un langage plus soutenu : « bonjour mon ami, comment vas-tu ? » Il est parfois augmenté d’un « bien ou quoi », et dans ce cas, la plupart du temps, se transforme en « Ho! l’ami ! ». Ainsi trouve-ton soit « Ouaich l’amich » qui varie parfois en « Ouaich l’amich » soit « oh! l’ami ! bien ou quoi ? ». On trouve rarement des formes complètes en CH, ou alors, on opère cette variante : l’amich devient mon amich, ce qui donne : « ouaich mon amich ! biench ou quoich ?! ». Certains ajoutent même une expression qui reste intranscriptible mais qui se prononce de la sorte : « koatcheu » (avec une pause entre le /a/ et le /t/) et parfois « koatcheumin » quand on s’adresse à sa reum. Pour ce dernier mot, voir le dictionnaire à l’entrée REUM, ou COCHONE qui lui est synonyme.

99 49
Proposé par jeanjacquesrapideduchaudron le 18/04/2007

Un commentaire

  1. leclesiaste

    j’aurai jamais cru qu’sa voulai dire sa

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *