Définition :

Au premier abord, rien ne distingue le romanoveton d?un classique recueil de nouvelles : il apparaît comme une succession d?histoires jouissant d?une totale autonomie et donc dépourvues de l?indispensable unité narrative cimentant l??uvre romanesque. À première vue seulement, car un examen plus poussé révèle la présence d?un mince tissu de fibrilles narratives parcourant cet ensemble épars de nouvelles qui, de fait, sont subsumées en épisodes d?une entité globale et cohérente : le romanoveton.

76 43
Proposé par savignoldecasteljac le 30/04/2007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *