8 commentaires

  1. jp

    jpensais avoir inventé ce mot!

    Répondre
  2. guerneena

    Pareil pour moi c’est pas evident comme mot:p

    Répondre
  3. Boris

    C’était ça ou « rotationner » alors a choisir G soyons partisans du moindre effort (de prononciation)

    Répondre
  4. godfather

    moi aussi et c’est tellement bon ^^

    Répondre
  5. Ali

    J’utilise Rotater spontanément depuis longtemps comme langage géométrique en architecture. Et ça me conforte!

    Répondre
  6. Le bibi

    Un ami c’est moqué de moi quand j’ai dit rotater et j’ai finalement gagné 10€

    Répondre
    • Rey

      Tu as arnaqué ton ami de 10€. Ouvre un putain de VRAI dictionnaire, au lieu de regarder Gogole.
      Rotater n’existe PAS !

      Répondre
  7. Max

    En effet, le verbe « rotater » n’est pas reconnu par l’académie française (où les « immortels » sont chargés de définir la langue française) tout comme « rotationner ».
    Je pense surtout que le verbe « rotater » vient du fait des logiciel de CAO (Autocad, Solidedge…) où, à l’époque, les traductions étaient, comment dire, littérales. Pour des mots comme « translate » qui devient « translater », ça marchait bien, mais pour d’autre comme « rotate », ils ont directement traduit « rotater » (voir Autocad V2).
    Ce qui fait que, les étudiants utilisant ces logiciels pendant les cours (architecture, génie mécanique, ingénierie, génie électrique…) ce retrouvaient à lire quotidiennement « rotater » comme fonction pour appliquer une rotation.
    Et des mots comme ça, ça rentre vite en tête.

    Répondre

Répondre à godfather Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *