6 commentaires

  1. ysabel

    rien de neuf… je l’utilise depuis que je suis gamine, et ce n’est pas hier!

    Répondre
  2. flo

    doit-on inventer ou recycler le connu?

    Répondre
  3. polo21thal

    Excellent : l’expression est connu mais la définition donnée tue !!!

    Répondre
  4. flo

    c’est vrai c po aussi pire que :
    Se gourrer, c’est se tromper, faire une erreur… exemple : Ah excusez-moi je me suis gourré, je vous avais pris pour quelqu’un d’autre.

    Répondre
  5. Korko

    On dit aussi se viander. Se crouter vien du fait que lorsque l’on tombe, on se retrouve avec une croute assez souvent. Se viander vient de la suite, pour faire passer la douleur, on mettait parfois (comme pour les yeux au beurre noir) des morceaux de viandes sensés guerrir la plaie.

    Répondre
  6. Marc

    Ah bon, intéressant… Moi, je pensais que « se viander » venait du fait que quand on tombe, on a souvent une plaie ouverte et donc qu’on voit notre « viande ».

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *