Définition :

C’est une insulte.Le schlague est une personne pour qui la vie ne se resume qu’a trouver de la drogue. Le schlague est fourbe et invente tout les stratagèmes possibles pour pouvoir se procurer sa dope (parcourir une dizaine de kilomètres à pieds,voler le bedo de son ami,piquer l’argent de sa mère…). A la différence du drogué le schlague n’avouera que très rarement sa condition. Il faut donc le lui rappeller: »T’es vraiment un schlague! »

Vous avez déjà voté !
Proposé par dimi le 14/10/2006

10 commentaires

  1. Nightshadow

    Cool. Mais si il veut pas l’avouer? Et j’ai peine à croire qu’il existe des gens comme ça…

    Répondre
  2. calliope

    Chez nous (région-parisienne) un shlag(ue) est un « bouffon », un mec con…

    Répondre
  3. bya

    elle est mortelle ta définition. (nightshadow t inquite ca existe. calliope tu gaches l humour)

    Répondre
  4. vitry94

    terrible ta définition!
    je n’aurai pas fait mieux!

    Répondre
  5. Alpacino

    Putain exellent tu m’as achevee mec avec ta definition surtout la fin

    Répondre
  6. Willi

    Une ordure est une personne dénué de compassion, qui rabaisse par exemple des gens malades, pauvres et de surcrois victimes de la prohibition et d’une politique basé sur le « laisser s’enfoncer et mourir » , qui par ailleurs se crois doué d’une éthique supérieure alors qu’il se trouve être le pure produit d’une société encore relativement malsaine, ou en tous cas ce qu’elle produit de nocif. ET IL CONVIENT DE LUI RAPPELER ET DE LE RABAISSER TOUJOURS UNPEU PLUS ET SURTOUT PAS DE S’INTEROGER SUR UNE FACON DE LE REINTEGRER DANS LA SOCIETE OU DE LUI PERMETTRE D’ECOULER SES DERNIER JOUR DANS LA DIGNITE POUR LE LIBERER DE SA CONDITION ! merci pour ta conclusion, elle était pas utile !!!

    Répondre
  7. Willi

    PS: Il convient plutôt de l’orienter vers une structure adapté dans le cas extrème que tu décrie, ou vers un pays qui tolère son existence dans un cas plus réaliste …

    Répondre
  8. Willi

    Concrètement: Cela viendrait du terme shlinguer, sentir … et décrirait de manière insultante les personnes soumises à une détresse sanitaire ou à la merci de produits stupéfiants physiquement ravageurs, faute de prise en charge. Cela pourrait donc être un équivalant vulgaire du terme « intouchable » désignant les personnes extrêmement pauvre en Inde, n’ayant pas accès à des conditions d’hygiène descentes. Avant de rabaisser gratuitement les victimes de notre société, il convient parfois de s’interroger sur sa propre condition dans cette société et sur ce qui amène des gens à sombrer dans le désespoir et la déchéance, ces fameux Schlagues (SDF, pauvres, sacrifiés du capitalisme exacerbé etc.) ont droit à bien plus de respect, que ceux qui encourage leur déchéance. Personnellement je pense que les personnes qui méprisent les victimes, sont celles qui méritent des noms d’oiseaux et pas leurs victimes. C’est quasiment l’ensemble de notre société qui est « malade », elle soufre, entre autre, d’autophagie, et je suis persuadé qu’un jour cela sera officialisé et admis. En tous cas ça ne sert à rien d’insulter ces gens, si vous n’avez pas les moyens de les aider ou préférez ne pas vous attarder par prudence, cela n’est pas un crime, mais je vous en prie n’aggravez pas les choses, en encouragent la culpabilisation et leur abandon par la société.

    Répondre
  9. Achel

    Je crois bien qu’on peut appeler ça une maladie qui se manifeste par un repli sur soi lié a une peur de l’abandon. Forcément ça rend paranoïaque et asocial. Savez vous si il existe des structures à conseiller?

    Répondre
  10. tony

    merci Willi ca fait plaisir de savoir qu’il y a encore des gents qui ont conscience de la cruauté et de la décadence de cette société qui ne sait que mépriser les gents en détresse ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *